Aller au contenu principal

WILD OUEST dévoile son premier opus intitulé « LA LOI DES PLUS FORTS » (+INTERVIEW).

wild-ouest-la-loi-des-plus-forts-alongsidenashville

Après avoir créé leur duo dans un contexte de pandémie mondiale, dans un esprit de nostalgie en repensant à la scène, et après avoir dévoilé un premier single inédit, « Mille raisons de boire« , le duo WILD OUEST, composé de John-Anthony Gagnon-Robinette et Phil.G.Smith, dévoile aujourd’hui son premier opus de 4 titres intitulé « La loi des plus forts« . Un EP dont le duo a gentiment accepté de vous parler pour une interview que vous pouvez retrouver en fin d’article.

Fédérateur et rafraîchissant.

Créé comme un projet unique annoncé comme étant festif et plein de bonne humeur (et d’humour), le premier EP du musicien et chanteur John-Anthony Gagnon-Robinette et du chanteur Phil.G.Smith, « La loi des plus forts », se compose de quatre titre écrits et composés par le duo québecois, dont voici la track-list :

wild-ouest-la-loi-des-plus-forts-alongsidenashville
  • Mille raisons de boire
  • La loi des plus forts
  • Toune de truck
  • Road Movie

WILD OUEST « La loi des plus forts » – Disque Far West

Au travers de ces quatre titres purement Country et majoritairement chanté en Français (à l’exception de quelques morceaux de phrases chantés dans la langue de Shakespeare, le duo se montre plein de bonne humeur et festif, pour aborder, avec humour, les plaisirs de la vie, l’amour de la musique Country et la définition qu’ils en donnent, ou encore la volonté de rester fidèles à eux-mêmes.

Un opus entraînant, fédérateur, authentique et sincère dont le duo a accepté de vous parler en détail dans l’interview présente ci-dessous…

Wild-ouest-alongsidenashville-286

Pouvez-vous nous parler de la raison de la naissance de ce premier EP conjointement créé ?


PHIL : On se connait depuis plus de 5 ans, on a travaillé ensemble pour mon album On fait du country que John Anthony a réalisé. Quand je l’ai entendu chanter un couplet dans la chanson Cœur d’homme de Kaïn j’ai trouvé ça vraiment beau et je me suis rendu compte que dans mes chansons, même s’il faisait parti intégrante de la conception musicale, sa voix n’était pas mise à l’avant plan. À l’automne 2019, on s’est lancé comme ça que ce serait l’fun de se faire un projet de duo où on composerait les chansons ensemble, en faisant tout de A à Z jusqu’au mastering.
Mais avec nos projets respectifs, le temps était tough (dur) à trouver…


JOHN : … jusqu’au 13 mars 2020 (ahah). Quelques jours après le début du confinement en mars, on s’est appelé et on s’est dit que le timing était parfait pour ça. On a commencé à composer chacun de notre côté à distance, et en juin, quand les studios ont recommencé leurs activités, Phil est venu parker sa roulotte dans ma cour et on a créé le son Wild Ouest. On peut dire que Wild Ouest a comme remplacé notre tournée de festivals 2020 !


Pourquoi avoir choisi ce titre, « La Loi du plus fort » pour définir ce dernier ?


C’est un flash qu’on a eu pour le refrain d’une de nos chansons, qui est finalement devenu la chanson titre du EP. Ça représente bien l’ambiance de notre musique, ça nous rappelle autant les ti-culs qui jouaient aux indiens et aux cowboys, que nous, maintenant, qui voulions donner un son avec de la drive pour ce projet.

Pouvez-vous nous parler du processus de création de l’EP ?
Comment avez-vous réussi à vous mettre d’accord sur le choix des musiques, les thèmes…?

On se connait musicalement depuis tellement longtemps que tout s’est fait très naturellement. On a pas mal les mêmes influences musicales, les mêmes idées de thèmes, de son, de paroles, de direction artistique. Au delà de la musique, tout l’enrobage du projet, les décisions à propos du nom de groupe, la pochette, l’esthétique visuelle, tout le kit, on est pas mal sur la même longueur d’ondes !


Dans l’opus, vous abordez le fait de célébrer la vie, rester fidèle à vous même et à votre patrie, et à l’amour et la définition de la Country Music. Pouvez-vous nous parler plus en détail de tous ces thèmes abordés et du pourquoi ces thèmes étaient t-ils importants à vos yeux ?


Ça résume pas mal bien l’essence même du country ces thèmes là 😉 
Au delà de la musique country, on habite ce style de vie là à 100 %. Ce n’est pas notre genre de composer du country en habitant dans un appart montréalais. Nous on aime les grands espaces, partir en road trip, revenir à la maison passer du temps en famille, voir nos enfants grandir, se rassembler pour prendre un verre… Ça se ressent dans nos textes c’est sûr, étant donné qu’on écrit et on chante ce qu’on est, totalement.

Le titre « Road Movie » cite pas mal de références cinématographiques ou encore musicales américaines. Pouvez-vous nous parler en détail de ce titre ?


Road Movie représente bien le son Wild Ouest, autant dans la drive que dans le texte. On voulait quelque chose de rythmé, qui avance, qu’on se sente dans un char avec nos meilleurs chums. Et derrière tout ça il y a un sens au texte; on se fait souvent poser la question ‘’Voudriez-vous faire carrière à Nashville ? en anglais ?’’ et la chanson Road Movie vient bien statuer qu’autant on trippe sur le nouveau country américain, on ne voudrait pas être ailleurs qu’ici, en français.


Pensez-vous, qu’un jour, un deuxième opus verra le jour, ou avez-vous envie de privilégier des collaborations comme vous en avez faites jusqu’à présent, à savoir travailler l’un pour l’autre ?


On adore le mot ‘’collaboration’’, c’est l’essence même de Wild Ouest. On peut laisser libre cours à notre créativité avec ce projet là. On a tellement eu de fun à concocter ça, qu’on s’est fait prendre au jeu et on jase déjà des possibilités de récidiver en 2021 😉


Et je suis sûre que beaucoup seront contents à cette idée… 😉

En attendant, et en parallèle de ce projet commun, Phil.G.Smith vient, pour la première fois, d’être nominé à L’ADISQ (Association québecoise de l’industrie du disque) pour l’Album Country de l’année (avec son album « On fait du Country« ), tandis que John-Anthony Gagnon-Robinette, qui a participé à la réalisation de l’album de son compère, continue de jouer pour divers artistes, dont Brittany Kennell, ou encore Léa Jarry, qui sortira, d’ailleurs, un premier album complet la semaine prochaine.

Pour célébrer la sortie de ce premier EP, le duo québecois effectuera, le 12 novembre prochain, et sur la plateforme WhiteBox Play, un spectacle virtuel d’une heure. Un évènement dont vous pouvez, bien sûr, participer en vous procurant des tickets sur le site de ladite plateforme.

L’opus est désormais disponible sur toutes plateformes digitales.


Rédigé par Jessica.

Un commentaire »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :