TIM HICKS Toronto. November 26, 2019. Photo by Dustin Rabin - #2842

TIM HICKS partage l’EP « Campfire Troubadour » [INTERVIEW].

Actuellement considéré comme l’un des artistes country canadiens les plus reconnus depuis la sortie, en 2012, de son premier extrait « Get By« , le chanteur, auteur et compositeur multiplatine originaire de Saint Catharines (Ontario) Tim Hicks revient avec un tout nouvel opus intitulé « Campfire Troubadour« , un EP de 7 titres publié via Open Road Recordings, et parfaits pour les soirées d’été au bord du feu.

tim-hicks-campfire-troubadour-alongsidenashville
  • Slow
  • Horses And Hearts
  • The Good, the bad and the pretty (Campfire Edition)
  • Annaleigh
  • Last Can
  • Don’t Look Back In Anger
  • After All These Beers

Un opus résonnant comme un retour aux sources pour cet artiste qui a d’abord fait ses débuts dans les bars avant de connaître le succès qu’il expérimente aujourd’hui.

Pour vous, l’artiste a humblement accepté de se confier sur ce nouveau projet musical au travers d’une interview effectuée en collaboration avec l’Agence Ranch de Montréal (Québec, Canada), et que vous pouvez retrouver ci-dessous :


Bonjour Tim, et merci pour cette entrevue ! Comment allez-vous ? En tant que grand artiste faisant des tournées, à quel point était-ce difficile de ne pas pouvoir vous produire en live l’année dernière ? Comment s’est passée la pandémie, pour vous, globalement ?

TIM HICKS : Plutôt bien, merci ! C’était (et c’est !) extrêmement difficile de passer si longtemps sans jouer en live. Je viens d’un environnement musical en live, et je n’ai jamais passé aussi longtemps sans faire de spectacle. Inutile de dire que la pandémie a été assez difficile dans la plupart des aspects de la vie, mais ça n’a pas été si mal. J’ai passé un peu plus d’un an à la maison avec Amanda et les enfants, ce qui a été le summum du côté positif.

Vous venez de sortir un EP de 7 titres, « Campfire Troubadour ». Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

T.H : Oui, je suis très excité par cette sortie. Nous parlions de faire un disque comme celui-ci depuis longtemps, mais nous ne nous étions pas penchés sur un thème. Un jour, ça m’a frappé comme une tonne de briques – Campfire ! J’ai grandi en camping, j’y vais encore au moins une fois par an (plus, si mon emploi du temps le permet), et nous avons eu des jams épiques au coin du feu. Je me suis dit : « et si nous pouvions encapsuler cette ambiance et la mettre sur un disque ? Ne serait-ce pas cool ? ». Et donc, lors du deuxième confinement en Ontario, je me suis mis au travail en écrivant et en enregistrant « Campfire Troubadour ».

Quelles sont vos chansons préférées à chanter autour d’un feu de camp, et est-ce quelque chose que vous faites beaucoup, l’été, quand vous n’êtes pas en tournée ?

T.H : Oui, nous avons un foyer dans notre jardin, et nous faisons régulièrement des feux de camp quand je suis à la maison, surtout les nuits de weekends. Je joue toutes sortes de morceaux, mais j’aime garder les fondamentaux – The Eagles, Neil Young, the Band, Blue Rodeo, John Prine – ce sont quelques-uns de mes artistes préférés à reprendre lors des feux de camp. J’aime aussi chanter mes chansons idiotes qui font rire l’auditeur, dont la plupart n’ont jamais été publiées.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de revenir à vos racines avec cet EP ?

T.H : J’ai eu l’occasion de faire des concerts acoustiques l’été dernier et cela m’a rappelé à quel point c’était amusant de jouer de façon dépouillée. Je peux me laisser le temps de raconter des histoires de routes, les histoires derrière les chansons, etc. C’est beaucoup plus une présentation spontanée de ma musique vers un spectacle « répété » de groupe au complet. J’aime les deux, mais les concerts acoustiques étaient une bouffée d’air frais, ça ne fait aucun doute.

Quel message voulez-vous faire passer à vos fans avec Campfire Troubadour ?

T.H : Pas de message particulier ici, juste un bon tas de morceaux pour se détendre tout en étant installés à l’arrière d’un pick-up, au camping, ou autour d’un feu de camp. Je veux juste que les gens passent un bon moment et apprécient la musique.

Quelle est la prochaine étape pour Tim Hicks ? Travaillez-vous déjà sur de la nouvelle musique ?

T.H : Toujours. Ce train ne s’arrête jamais. J’écris actuellement le prochain projet ! Je ne sais pas ce que ce sera, en soi, mais ça se prépare!

Avec les spectacles et festivals qui reviennent petit à petit, avez-vous des dates de tournée à partager pour « Campfire Troubadour »?

T.H : Gardez un œil sur les réseaux sociaux pour les spectacles et les informations sur les tournées. Il est encore un peu tôt pour être sûr de ce qui va se passer, mais JE PEUX dire ceci : lorsque nous aurons le feu vert, nous reprendrons la route !

Qu’est-ce que vous écoutez, en ce moment ? Quels sont vos meilleurs morceaux de l’été ?

T.H : J’ai beaucoup écouté Tom Petty and the Heartbreakers ces derniers temps. Je n’arrive pas à en avoir assez ! Super chansons, super jeu, vous ne pouvez pas vraiment vous tromper !


« Campfire Troubadour » est actuellement disponible sur toutes plateformes digitales et légales de téléchargement et de streaming.

Image En-Tête : TIM HICKS Toronto. Novembre 26, 2019. Photo par Dustin Rabin


Rédigé par Jessica.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s